Origine et évolution (2ème partie)

GD Star Rating
loading...

2) De l'antiquité au XVIII ème siècle (deuxième partie)

Toute la période Moyenâgeuse, contrairement à ce que l'on a pu dire n'est pas frappée de misère intellectuelle. On sait qu'à cette époque on ne s'occupait guère du corps humain (dissection interdite) mais bien plutôt de l'âme et du côté spirituel. La période suivante, c'est-à-dire la Renaissance, avec notamment Rabelais, a beaucoup dénigré le moyen -âge et c'est sans doute pour cela que nous avons d'aussi mauvais échos de cette période.

Pour retrouver la trace de travaux concernant l'art dentaire, il nous faut faire un bond jusqu'à la Renaissance. C'est en effet au XV et XVI siécle que celui-ci récupère tout juste son ancienne splendeur.

Ambroise PARE crée de bons obturateurs palatins, mais ne s'inquiète guère des « râtelier » que ses contemporains commençaient à porter. L'appareil est d'usage courant en France, en Allemagne et en Espagne, chez les gens de qualités, mais il est encore déconseillé car fort incommode. En effet, nous voyons sur la première photo ci-dessous  des prothèses datant des années 1500 environs qui sont d'une grande rareté. Elles sont sculptées dans une seule pièce d'ivoire. Le patient était édenté complet supérieur, alors qu'il ne lui restait qu'une seule dent à l'arcade inférieure (la canine gauche). Une barre linguale en or, munie de quelques clous, réunit les deux parties de la prothèse inférieure.

Prothese des annees 1500

Les prothèses supérieure et inférieure sont reliées par deux mécanismes à double charnières qui servaient à éloigner les deux prothèses lorsque le patient ouvrait la bouche, sans empêcher qu'elles se rapprochent sous l'action des muscles masticateurs.

Les critères anatomiques de la sculpture des dents antérieures sont respectés, alors que pour les dents postérieures les faces occlusales se résument à quelques rainures.

La prothèse figurant sur la photo ci-dessous est en ivoire, et date de la même époque que la précédente ; les dents ont une forme anatomique.

ivoire et forme anatomique

Pour obtenir ce résultat, on prenait comme modèle les dernières dents extraites. (à suivre)

N. PERIER

La prochaine fois : Du XVIII ème siècle AUX ANNEES 1930

Origine et évolution (2ème partie), 2.3 out of 5 based on 3 ratings

Termes recherchés les plus populaires (depuis Google, Yahoo, Bing, ...) :


Date de la dernière mise à jour : 1 octobre 2009

Ecrire un commentaire